Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Smart cities world congress ....Barcelone

Smart cities world congress ....Barcelone

Espaces de création de la richesse économique, sociale ou culturelle, les villes d'aujourd’hui doivent relever des défis d’ordres économique, sociétal et environnemental pour gagner en termes de compétitivité et de durabilité.

En effet, dans un monde globalisé, la compétitivité des pays passe par celles des villes qui constituent de véritables moteurs de la croissance économique, au point que leur poids dans l’économie mondiale ne cesse de prendre de l’ampleur.

C’est dans cet esprit que l’ONU-Habitat et UNDESA ont programmé une session sous le thème « Digital technologies for sustainable urbanization », et ce en marge du congrès international des Villes intelligentes (Smart cities), tenu à Barcelone du 16 au 19 nov. 2015.

Ayant pris part à cette session, qui s’est assignée comme objectifs :

  • la promotion et le partage des bonnes pratiques portant sur l’implémentation des technologies digitales pour une urbanisation durable ;
  • La contribution aux discussions relatives à la prochaine conférence sur l’habitat et le développement urbain (Habitat III) ;
  • La mise en œuvre de l’objectif n°11 « rendre les villes et les établissements humains durables, inclusifs et résilients » inscrit dans l’Agenda 2030 des objectifs de développement urbain de l’ONU.

Le débat a été à la hauteur des grandes préoccupations que connaissent les villes d'aujourd'hui, qu’elles soient petites, moyennes ou grandes. Ces dernières sont actuellement confrontées à d'énormes défis: l'urbanisation croissante, la mobilité urbaine, les impacts environnementaux et les contraintes de ressources naturelles et financières.

Ainsi, l'utilisation des technologies de l’information et de la communication, communément connues sous TIC/ICT, constitue et constituera à l’avenir une opportunité pour promouvoir la bonne gouvernance, renforcer la transparence par l'accessibilité aux données, et utiliser des plateformes en ligne pour offrir des services aux citoyens.

De cette participation à ce workshop et au Smart cities world Congress, je retiens les principaux enseignements ci-après :

  • L’intérêt que suscite, et qui continuera à susciter, le fait urbain aussi bien dans ses dimensions économique, sociale, qu’environnementale.
  • La place de choix que réservent les pays développés à l’implémentation des technologies de l’information et de la communication dans les différents pans de la vie urbaine.
  • Au moment ou les indicateurs portant sur le taux de pénétration des TIC (Internet, mobile, réseaux sociaux, etc.) sont en augmentation constante chez les citoyens, autant, le chemin de l’appropriation des TIC par les villes est encore loin pour les pays en développement. Pour dire, que leur implémentation est une excellente occasion de changer la façon dont les villes sont gérées, et de promouvoir le développement social et économique.
  • A la fracture numérique entre les pays, s’y ajoute cette dernière décennie, la fracture numérique entre les villes.
  • Les partenariats et les approches de bas en haut sont les stratégies clés pour œuvrer vers une croissance économique soutenue, des services urbains de qualité, et des villes durables.
  • La compétitivité évidente entre les villes des quatre coins du monde, aussi bien en termes d’offres de services, d’innovation, et d’attractivité. Ce qui dénote, le professionnalisme et la posture d’un marketing territorial enraciné dans le management urbain de ces villes.

Mostafa KHEIREDDINE

Urbaniste

Chercheur en sciences de la ville

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article